Travailler avec l'impression 3D : 10 questions fréquemment posées

Nous avons commercialisé notre première imprimante 3D en septembre. L'intérêt pour cet appareil est grand, mais nous constatons toutefois que le thème de l'impression 3D soulève encore de nombreuses questions. Nous avons rassemblé les questions les plus fréquemment posées et nous nous faisons un plaisir de vous aider par la même occasion.

1.    Quel logiciel puis-je utiliser pour réaliser des modèles 3D ?

De très nombreux logiciels professionnels, que vous pouvez parfaitement utiliser en combinaison avec l'imprimante ARM-10 de Roland, sont disponibles. Si vous n'avez aucune expérience en modélisation 3D, vous pouvez apprendre les opérations de base avec des programmes gratuits tels que Blender, Google SketchUp, TinkerCad et bien d'autres encore.

2.    Puis-je utiliser des fichiers 3D que j'ai téléchargés sur l'internet ?

3d-printing-3.jpgOui, vous pouvez utiliser des fichiers 3D que vous trouvez en ligne. Il importe toutefois de vérifier la qualité du fichier avant de l'imprimer. Tous les fichiers ne sont pas créés avec la même précision. N'oubliez pas non plus d'indiquer une épaisseur de paroi déterminée pour l'objet 3D, sinon il ne pourra pas être imprimé. Il n'est toutefois pas nécessaire de le remplir complètement. Il est possible aussi d'imprimer des objets creux.


Thingiverse, Shapeways, GrabCad et 3D Marvels sont quelques exemples de sites Web sur lesquels vous trouvez des fichiers 3D.
 

3.    Quels types de fichier puis-je utiliser ?

Vous devez enregistrer votre modèle 3D numérique sous un fichier STL. Un fichier STL est comparable à un PDF et est une sorte de standard dans les applications 3D. Le logiciel « monoFab Player », que Roland DG fournit avec son imprimante 3D, peut lire ce fichier, le répartir en couches (« slicer ») et l'envoyer vers l'imprimante.

4.    Comment savoir si mon fichier est compatible avec une impression 3D ?

3d-printing-5.jpgmonoFab Player indique les zones contenant des erreurs en rouge. Avant d'imprimer, vous devez dès lors veiller à ce qu'il n'y ait plus aucune zone rouge. Vous pouvez utiliser la fonction « healing » (réparation) pour corriger les erreurs éventuelles.

 

 

5.    Avec quelle précision le modèle ARM-10 imprime-t-il ?

Les couches que le modèle ARM-10 imprime ont une hauteur minimale de 0,05 mm, laquelle permet de travailler de manière très détaillée. Si vous souhaitez imprimer avec moins de détails (et donc plus rapidement), vous modifiez la hauteur de la couche et la durée d'exposition dans le logiciel.

6.    Comment l'imprimante 3D construit-elle les couches ?

3d-printing-1.jpgL'imprimante ARM-10 fait descendre la plateforme de construction dans la cuve remplie de résine. Le projecteur, qui se trouve sous la cuve, expose la forme de la première couche. Cette lumière U. V. veille à ce que la première couche de résine durcisse.

Cette couche de résine reste collée à la plateforme de construction. Ensuite, la plateforme remonte et répète l'opération. Lorsque la plateforme remonte, les couches durcies s'empilent sur les couches précédentes. Votre modèle est ainsi créé couche par couche.

7.    Comment retirer mon modèle de la plateforme de construction ?

Le logiciel monoFab Player place automatiquement une structure d'appui munie de ponts de support entre votre modèle et la plateforme de construction. Si vous retirez le modèle à l'aide de la spatule fournie, celui-ci se détache sans dommage.

8.    Puis-je utiliser le modèle directement après son impression ?

3d-printing-8.jpgVous retirez d'abord la couche extérieure (qui est encore « humide ») en nettoyant le modèle avec de l'alcool éthylique. Vous le laissez ensuite sécher. Pour finir, vous laissez le modèle durcir complètement sous la lumière directe du soleil ou une lampe U. V. Lorsqu'il a durci, vous pouvez retirer la structure d'appui.

 

 



9.    Pour quelles applications puis-je utiliser l'imprimante ARM-10 ?

L'imprimante ARM-10 représente l'appareil idéal pour réaliser un prototype. Vous êtes concepteur de produits, ingénieur, créatif, étudiant ou vous avez simplement un vif intérêt pour les possibilités de l'impression 3D ? L'imprimante ARM-10 de Roland constitue ici un investissement très intéressant.

10.    Quels facteurs déterminent s'il est préférable d'imprimer ou de fraiser un modèle ?

3d-printing-7.jpgPlusieurs facteurs déterminent la technique à utiliser de préférence. Cela dépend justement des facteurs que vous estimez déterminants. Est-ce par exemple la précision, le degré de finition, le coût du matériau, le choix des matériaux, la complexité de la forme ou la vitesse ? Nous nous ferons un plaisir de vous aider à faire le bon choix.

Contactez-nous simplement pour plus d'informations. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

+32 14 57 59 11
info@rolanddg.be

Êtes-vous intéressé(e) par un atelier sur l'impression 3D ? Faites-le-nous savoir ! Nous vous tiendrons ainsi informés sur notre programme de formation.

Lisez-en plus sur l'imprimante ARM-10 de Roland

Lisez le témoignage du bureau de conception Next Issue