La formation avec la Roland Academy donne à Devil is in the Detail une longueur d'avance en impression numérique

Devil is in the Detail

Micheal Hawes a passé 18 ans dans le domaine de l'éducation, mais cet été, il est passé de l'autre côté des bancs pour suivre sa propre formation en impression numérique et habillage de véhicules. Le résultat est Devil is in the Detail, une toute nouvelle entreprise d'habillage de véhicules et d'enseignes, qui utilise une imprimante/découpeuse grand format de Roland DG, la TrueVIS VG-640.

« J'ai des amis dans l'industrie automobile et j'étais à la recherche d'un changement de carrière », explique Micheal Hawes. « Il y a environ 18 mois, j'ai commencé à faire des recherches sur la réparation et la personnalisation de véhicules. C'est devenu Devil is in the Detail, une entreprise de graphisme automobile – un défi très différent de l'éducation. »

Étude du marché de l'impression grand format

Peut-être en raison de son ancienne carrière, Micheal a pris le temps d'étudier le marché et la technologie adéquate pour ce genre de travail avant de lancer son entreprise à Selby, dans le Yorkshire. Ses recherches en ligne, les salons professionnels et les journées portes ouvertes des fournisseurs l'ont conduit au distributeur Roland Your Print Specialists (YPS) ainsi qu'à la Roland TrueVIS VG-640. Cette combinaison imprimante/coupeuse à jet d'encre offre une large gamme de couleurs, une impression et un séchage rapides, une découpe précise et un fonctionnement à distance – idéale pour les entreprises graphiques de toutes tailles.

« J'ai également suivi le cours d'introduction à l'impression numérique au Roland Creative Centre de Clevedon - l'espace vous ouvre vraiment les yeux sur les possibilités infinies offertes par l'impression numérique de Roland. »

Devil is in the Detail a emménagé dans sa propre unité à la mi-juin, alors que Micheal était encore en train de terminer son travail dans l'éducation. Il utilise désormais la TrueVIS à plein temps sur une gamme inattendue d'applications.

« Au début, je comptais utiliser la machine pour le graphisme et l'habillage numérique de véhicules, mais comme le bouche-à-oreille s'est répandu avec les capacités de la machine, je reçois déjà des demandes de bannières et d'enseignes. » déclare Micheal. « Je me suis dit : autant profiter au maximum de la machine. »

La TrueVIS prend en charge ces applications et bien plus encore : étiquettes et autocollants découpés à l'emporte-pièce, affiches et présentoirs rétroéclairés, graphiques muraux, œuvres d'art et photographies, et transferts thermiques pour les vêtements. Tout est un jeu d'enfant sur ce système intégré d'impression et de découpe.

Micheal ajoute : « Je ne viens pas du milieu de l'impression et je trouve la TrueVIS simple à utiliser. J'aime l'impression et la découpe intégrées, l'enrouleur est excellent et c'est une machine très polyvalente. »

Des formations dans l'impression numérique

Entreprendre une formation pour maximiser son investissement dans la TrueVIS – malgré sa facilité d'utilisation intégrale – était essentiel pour Micheal, qui est aussi concentré sur les détails que le nom de son entreprise le suggère.

« J'ai suivi la formation intermédiaire à l'imprimerie de Roland à l'Université de Coventry, qui a comblé des lacunes dans mes connaissances telles que la gestion de la couleur. « J'ai également suivi le cours d'introduction à l'impression numérique au Roland Creative Centre de Clevedon - l'espace vous ouvre vraiment les yeux sur les possibilités infinies offertes par l'impression numérique de Roland. »

Déjà bien occupé à peine quelques semaines après le début de sa nouvelle carrière, Micheal Hawes veut simplement établir Devil is in the Detail à Selby.

« Je veux me faire un nom en m'engageant pour faire un travail de qualité », ajoute-t-il. « La formation avec la Roland Academy m'offre une aide considérable. »

Pour plus d'informations sur Devil is in the Detail, rendez-vous sur www.devilisinthedetail.co.uk.